26.4.16

Spaghetti crémeux végétaliens sans gluten aux champignons, poireau et kale


     Un repas simple mais tellement bon. Je pourrais en manger tous les jours. Enfin, il y a beaucoup de plats que je pourrais engloutir quotidiennement mais je ne pense pas que mon ventre l'accepterait. Je mange énormément déjà. Les pâtes, franchement, on ne s'en lasse jamais. On peut tout mettre dessus. En plus, ça rassasie vite vu que c'est un sucre lent.
A servir le midi ou le soir. Je ne fais pas attention à ce que je mange et quand je les mange, je me fais plaisir et c'est tout ! Mon corps ne se plaint pas :).

Ingrédients pour 2 personnes :
     - 250gr de spaghetti au maïs
     - 1/2 poireau
     - 5 gros champignons de Paris
     - 3 feuilles de kale
     - 1/2 oignon rouge + 2 gousses d'ail
     - 20 cl de crème de soja
     - 1 cs de levure de bière maltée (magasin bio)
     - Une pincée de persil
     - Huile d'olive
     - Sel & poivre

Petite note : Si vous souhaitez retrouver un goût fumé, vous pouvez y ajouter du tofu fumé coupé en cubes.

Préparation :
     - Dans une casserole, faites cuire vos pâtes dans de l'eau salée selon les indications inscrites sur le paquet.
     - Laver et couper vos légumes. Pour le poireau, j'ai décidé de le couper en petits morceaux, pour les champignons, je les ai coupé en quatre.
     - Laver votre kale et passer le au mixeur pour avoir un émietté de kale. 
     - Dans une poêle, faites revenir l'oignon et les gousses d'ail dans un filet d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides.
     - Ajouter alors le poireau, remuer et faites cuire environ 5 min, puis incorporer le kale, les champignons, le persil, saler et poivrer. Mélanger le tout et couvrez pour une cuisson plus rapide.
     - Lorsque tout est cuit, ajouter la crème de soja, la levure maltée et mélanger une dernière fois et laisser mijoter 5 minutes en remuant de temps en temps pour éviter que la préparation accroche à la poêle.
     - Dresser dans votre assiette et voilà !

Buono appetito :) !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire